Nous mettrons tout en oeuvre, même l'impossible, afin que Paris ne tombe pas aux mains de ces ignobles zombies !
Croirez vous à ce discours ou pas, car vous habitez Paris...
Forum interdit au -16 ans

 

Répondre au sujetPartagez
 

 Contexte général

Aller en bas 
AuteurMessage
Mariane
Admin
Mariane

Messages : 24
Date d'inscription : 18/10/2015

Dis m'en plus ?
Groupe :

Contexte général Empty
MessageSujet: Contexte général   Contexte général EmptyLun 10 Juin - 8:49

Contexte général


Les pays se rejettent la responsabilité, et la situation s'aggrave rapidement...

Personne ne sait comment, pourquoi, ni où cela a commencé exactement. Pendant longtemps, les gouvernements ont maîtrisé l'information à la télévision et sur les journaux nationaux. Mais les réseaux sociaux et internet en montrait bien plus. Dans tous les pays touchés, il y a des affrontements, des personnes qui deviennent folles, et si les situations sont rapidement maîtrisées, les hôpitaux psychiatriques se remplissent très vite.
La vérité est bien plus inquiétante, elle n'est diffusée que sur le web avec des vidéos troublantes. Peu à peu, les internautes lâchent le terme : Zombies. Si au départ il n'y a que quelques cas vite étouffés, les vidéos se multiplient en quelques mois. Et pourtant, les Gouvernements continuent de nier, espérant probablement éviter des paniques générales. Les internautes ont créé un nouveau calendrier, à partir du premier cas filmé et authentifié comme une attaque zombi. C'est l'An 0AZ, ou l'An 0 After Zombi

En l'An 1AZ le président français s'adresse au pays à la télévision :
- Français, Françaises, mes chers compatriotes...
Vous avez suivi ces derniers mois des nouvelles inquiétantes : des personnes s'attaquant à tout le monde, des cas de cannibalisme... l'OMS vient de nous donner les résultats de sa première enquête, et ces informations ne sont pas aussi alarmantes que les médias ou les vidéos sur internet veulent vous le faire croire.
Comme nous le soupçonnions, il s'agit bien d'une maladie faisant perdre la tête aux patients et augmentant leur agressivité. Les centres de recherches travaillent déjà sur un vaccin, mais malheureusement ils n'annoncent aucune date de sortie. Toutefois, nous restons en...
Le président fut interrompu par un militaire venu lui chuchoter quelque chose, et le discours prit fin précipitamment.
- L'armée est en train de se positionner afin d'éviter que la horde -je vous rappelle que personne n'a confirmé son existence- n'arrive jusqu'à Paris : il n'est pas question que la ville-lumière soit envahie !

Et bizarrement, le président mit fin à l'interview et quitta la salle de presse en toute hâte. Les journalistes apprirent qu'il avait aussitôt quitté l'Elysée avec tout le gouvernement, afin d'aller dans une base militaire au sud de Paris. Bien mal lui en prit...

La horde était bien réelle, mais il y en avait deux, arrivant à Paris par le Nord et par l'Est, traversant la ville pendant deux jours. Une grande partie de la population disparu et l'armée n'arriva qu'après l'invasion. Le gouvernement cessa totalement de communiquer, des rumeurs sur l'anéantissement de la base militaire circulèrent alors. Les rares responsables de Paris qui survécurent prirent alors une décision des plus surprenantes, et la population survivante se mit au travail. Un projet pharaonique fut mis en place, mais les milliers de bras disponibles le rendait possible.

De chaque coté du Périphérique, il faudra abattre des centaines d'immeubles afin de constituer une zone facile à surveiller. D'autre part, les ressources récoltées serviront à transformer le  boulevard périphérique extérieur en une immense muraille, avec chemin de garde tout en haut. L'autre partie du périphérique restera à l'usage des automobiles. La muraille englobera également l'héliport à l'ouest, et dorénavant il n'y aura plus que 8 accès à la Capitale, munis de plusieurs grilles et herses. Même la Seine, surtout à l'Est, sera munie de grilles solides afin de stopper les zombies qui dérivent sur le fleuve. En même temps que ces fortifications, Paris subira des changements afin d'être la plus autonome possible, avec des zones de cultures et des usines.

La population a été presque exterminée et faire un recensement est nécessaire mais difficile. Un nouveau gouvernement a été élu mais il ne semble régner que sur la Capitale. La ville s'organise lentement, il est plus que jamais déconseillé de boire l'eau de la Seine. A plusieurs kilomètres de Paris, vers l'Est, des détachements de l'armée prennent position pour veiller sur les barrages des grands lacs : ces derniers produisent électricité et eau douce par raffinage. Bien qu'il soit toujours officiellement interdit, le port d'armes est toléré, les autorités reconnaissant que tout le monde à le droit de se défendre. Contre les zombies, bien sûr. De toute manière, il leur est impossible de contrôler tout le monde...

Toutefois, il est clair que les Zombies sont partout maintenant, et les fortifications ne sont pas achevées -il faudra beaucoup de temps- on peut encore trouver des Zombies dans la ville. Qui sait si un vieil immeuble est réellement vide, si les égouts ne recèlent pas des dangers ? Qui sait si une autre Horde ne se dirige pas vers Paris ?

Nous sommes maintenant en l'An 2AZ, et tous s'unissent -ou pas ?- pour survivre


© Codage de la page par klyps sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
http://deadly-marianne.1fr1.net
 
Contexte général
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte
» Contexte et crédits
» Contexte du forum
» Contexte de Jeu
» Contexte ▬ Vous voici dans l'Esquisse.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Deadly Mariane :: Administration :: Règlement et Intrigue-
Répondre au sujetSauter vers: